J2... ah non, J4.

  • Posté par : 5 aoû 2016 - 00:39
  • Par : Olivier

All Black Heroes

Maddy a 26 ans, elle est médecin.
Duncan a 31 ans, il est professeur de sciences.
Ils sont sur les routes pour 6 mois, à traverser frénétiquement les pays d'Europe, sur leur vélo à 32 vitesses et 5 sacoches. Ecosse, Hollande, Allemagne, France ; rien ne résiste à leurs coups de pédale.

Et hier, 3 août 2016, à 11h15, entre Orléans et Blois, ils croisèrent un vélo vert, sur le bord du chemin. C'était Jack.
Jack, dont la roue arrière pendait lamentablement sur le sol goudronné.
Jack vaincu, cette fois pas par une casse moteur, mais par une minuscule épine, 5mm, plantée au bout d'un bâton, qui lui même planté dans le pneu ne laissa aucune chance à cette journée.

Pschiiiit.

La ville de plus de 30 habitants la plus proche était 8km devant.
Autant dire que je n'en menais pas large ; je me demandais si certains réparateurs acceptaient de venir, tels des plombiers magiciens, armés de leurs nouvelles chambres à air, au péril de leur vie, et surtout de mon porte-monnaie.

Mais finalement, plus besoin, Maddy et Duncan s'arrêtent, et voyant mon désarroi, sortent les outils des poches et mettent leurs mains dans le cambouis de ma chaîne. Une heure plus tard, je suis reparti, dans les roues de mes nouveaux compagnons de route néo-zélandais, une rustine fermement appliquée sur mon pneu, pas rassuré mais dorénavant moins isolé.

 

Une soirée improvisée

Sitôt arrivés à Blois, pas question que je laisse partie mes sauveurs du jour sans boire une bière avec eux. Quand même, autant qu'on partage ces moments jusqu'au bout. Mais pendant que nous cherchions un endroit où s'asseoir, c'est finalement mon logeur du soir, Simon, qui me proposa de tous aller boire ce verre chez lui.

Ni une ni deux, on se retrouve à cinq chez Simon : Mélanie - son amie -, Maddy, Duncan, Simon et moi. Finalement, presque six, rajoutons avec plaisir Natsu, un des chiens les plus adorables qu'il m'ait été donné de connaître. Il n'aboie pas, il joue, il est heureux de te voir, il te bave pas trop dessus, il te lèche les coups de soleil pour te soulager de leur douleur.

Bref, adorable. Natsucisse (pour les intimes) restera un personnage important de notre voyage.

Cette soirée, agrémentée de barbecue et d'alcool portugais, fut je crois pour Maddy et Duncan un soulagement total par rapport au plan initial du camping austère (et bien plus loin). Je suis ravi d'avoir pu leur obtenir ça (sans le chercher), ils le méritaient. Merci aussi à Simon et Mélanie pour leur accueil, bien évidemment.

 

Le reste en quelques mots

Lundi, étape de Vert-le-Grand à Pithiviers. Découverte du village de Yèvres-le-Châtel, dont les dénivelés un peu violents m'ont donné l'occasion de découvrir des bières brassées localement. Rencontre avec deux drôles de types : Jean, Pierre, l'un est barbu et blagueur, l'autre est Belge et s'en va à la conquête de Saint-Jacques de Compostelle en plein de temps. Quel courage…

Soirée de mardi dans un camping : je crois que c'était le premier camping de ma vie. Youssouf, le gérant, me propose gentiment de rejoindre le grand barbecue d'honneur organisé pour l'anniversaire de Michel, professeur de mathématiques retraité, habitué du lieu. Michel avait autant d'histoires à raconter qu'il y avait de nourriture sur la table. Un réconfort total pour moi qui étais arrivé les mains vides.

Mercredi après-midi, soleil de plomb. J'ai des dessins coups de soleil sur les jambes. Je crois que je vais revendre ça en tableaux, je vais devenir riche. Un nouveau commerce à monter. On s'est retrouvés en rade d'eau 20km à l'arrivée, heureusement un artiste du coin a accepté de remplir nos bouteilles. Dès que je retrouve son nom, je lui fais une publicité gratuite ici. Parce que sans lui, on retrouvait nos corps dans la Loire.

 

La suite au prochain épisode… Je n'ai malheureusement pas le temps ni le courage de tout raconter ici le soir d'arrivée d'étapes !

Galerie, dans l'ordre

  • Elaine, ma première couchsurfeuse de toute ma vie, et son frère, devant un vieux et important pont d'Orléans
  • Beaugency, le village d'enfance de S., que j'ai tenu à prendre une fois en photo avant de rouler à 50km/h vers ma destination finale
  • Natsu(cisse, donc)
  • Maddy et Duncan, mes sauveurs néo-zélandais
  • La bouteille de champ' ouverte pour l'occasion
  • Mélanie, et Nasu
  • "Hey m'sieur, vous pouvez m'prendre en photo ?" (véridique. Le pauvre a été moqué par ses amis, mais il a tenu bon, et m'a dit que je pourrais vendre ça cher, j'attends vos offres)
  • Une flaque d'eau à Tours

Commentaires

Que ça fait plaisir à lire ! Du coup, je regarde les comparateurs de vélos électriques, tu me donnes l'illusion que je pourrai devenir (presque) sportive... et me faire plein d'amis.

Salut Olivier,

Encore embarqué sur une mauvaise galère et cette fois tu n'as pas un, mais deux sauveurs. Je suis content pour toi que sur ton chemin tu trouves toujours un samaritain. Tu sembles faire de très belles rencontres, tu vas avoir de très nombreux et merveilleux souvenir. Je compte sur toi pour nous faire partager ton aventure, fais attention à toi sur le chemin. Je te souhaite une très bonne route, passe le bonjour à d'Jack pour moi...Ménage le...

A+, Claude

Hey, 

Ravie que tu aies découvert le pays de mon grand-père... Courage courage et plus de photos hein..?!

des bisous

F./

Portrait de kiwivelo

Hi Olivier, great blog! You speak of us as heroes, aim in fact you are our hero! You gave us a great experience, we simply gave you two patches Blum 3 Also, love the pics, Especially Natsu (I wonder if he misses us?) And the puddle picture is genius. Good luck! And later! (In New Zealand ??) 

@Flo : c'est lequel le pays de ton grand-père ? Merci pour ton commentaire Smile

@Maddie & Duncan: thnks so much for your comment and your words. You gave me a lot of your time before hardest hours of the day, lot of people would just apologize and go. 

I think Natsu has just a 5 minutes-memory, unfortunately. 
I'm sorry i didn't have time to answer your mail, i do it right now!